La CNF-CI fait le point des causeries communautaires initiées avec les femmes de 8 localités du pays

Publié le 31/12/2020 à 04:17

Après avoir sillonné huit localités, Yamoussoukro, Toumodi, M’Batto, Bangolo, Bongouanou, Dabou, Daoukro et Sakassou, la Coalition Nationale des Femmes en Côte d’Ivoire (CNF-CI) a tenu à faire le point des causeries communautaires initiées avec les femmes desdites localités ayant particulièrement souffert dans mouvements lors de l’élection présidentielle de 2020. Face à la presse, le mercredi 30 décembre dernier à Abidjan, les femmes responsables de la CNF-CI ont rappelé les actions majeures menées dans ce sens et fait une batterie de recommandations en vue de la pérennisation du projet« Bâtir une approche inclusive de relance post Covid-19, de sortie de crise et de Réformes de la Gouvernance au sahel».Une initiative du Réseau Ouest-Africain pour l’Edification de la Paix-Côte d’Initiative (WANEP-CI), soutenu techniquement et financièrement par la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et le Programme des Nations Unis pour le Développement (PNUD).
Lors de son intervention, Bintou Boussou Coulibaly, coordonatrice de la Coalition Nationale des Femmes en Côte d’Ivoire (CNF-CI) a indiqué aux journalistes qu’il s’agissait d’informer les décideurs des leçons apprises de la crise électorale. Ceci, pour contribuer à affiner leurs actions et restaurer la cohésion sociale.
« Au total, au moins 240 femmes ont été écoutées dans 8 localités et au moins 250 familles ont reçu des dons », a précisé Bintou Boussou Coulibaly. Elle a, par ailleurs, soutenu que la cohésion sociale qui n’était pas au beau fixe dans certaines des 8 localités s’est empirée. Au terme des missions, dit-elle, les causeries ont permis de renouer le dialogue entre communauté, avec l’implication des autorités administratives et coutumières.
D’où l’appel de la CNF-CI à « aller plus loin dans la recherche d’une cohésion durable ».Ainsi la coalition, a recommandé, entre autres, d’appuyer les femmes en moyens nécessaires pour la restitution de la causerie auprès des autres femmes, de mettre en place un fonds de solidarité pour financer les actions des femmes en faveur de la paix et impliquer les radios communautaires dans la déconstruction des rumeurs.
Pour ce qui est de la pérennisation du projet qui a pris fin dans le mois de décembre, Mme Soro Mylène Camara, coordonatrice nationale du WANEP-CI, a dit pouvoir compter sur le réseau des femmes leaders et les autorités qui doivent être le prolongement des actions de la CNF-CI.
Pour rappel, d’autres actions stratégiques ont été menées, il y a la formation de 25 policières déployées dans les centres d’accueil genre de différents commissariats d’Abidjan et de cinq localités de l’intérieur du pays, la formation de 25 jeunes étudiantes au leadership transformationnel et la prévention des conflits et la contribution des 62 femmes leaders venues des 31 régions à la compréhension et la validation d’un protocole VBG.

Augustin Tapé

Commentaires:

Mike Hill (11/01/2021 à 15:55)

Hi there

Do you want a quick boost in ranks and sales for your zereinfos.com website?
Having a high DA score, always helps

Get your zereinfos.com to have a 50+ points in Moz DA with us today and rip the benefits of such a great feat.

See our offers here:
https://www.monkeydigital.co/product/moz-da50-seo-plan/

NEW:
https://www.monkeydigital.co/product/ahrefs-dr60/


thank you
Mike Hill

support@monkeydigital.co

BLAIS967 (02/01/2021 à 19:20)

Thank you!!1

zereinfos.com

L'information mise en lumière

Articles recents