L’ONG ADC-CI forme les acteurs clés sur la justice transitionnelle

Publié le 01/02/2021 à 08:11

L’ONG Aide, Assistance et Développement Communautaire de Côte d’Ivoire (ADC-CI), avec l’appui financier du FONDS D’HÉRITAGE POUR LA JUSTICE TRANSITIONNELLE EN AFRIQUE (ATJLF) a organisé un atelier de renforcements de capacités à l’intention des acteurs clés dont la société civile, les victimes et l’administration publique, les 19 et 20 janvier 2021, à Abidjan-Cocody.
Cet atelier intervient à la suite de ceux tenus les 11 et 12 janvier à Daloa et 15 et 16 janvier à Duékoué. Cela, dans le cadre du projet « Les OSC engagés pour une JT vraie en Côte d’Ivoire ».
Selon M. KONGOUE KOUASSI Mozart, président de l’ONG ADC-CI, il y avait nécessité de former les acteurs clés sur les mécanismes de la justice transitionnelle et la politique de l’Union Africaine en matière de justice transitionnelle adoptée par les Etats africains, notamment la Côte d’Ivoire. «Ce que nous attendons de ces acteurs clés, c’est qu’ils s’approprient véritablement de la thématique de justice transitionnelle et la politique de l’Union Africaine en matière de justice transitionnelle parce que c’est une politique très enrichissante qui permet aux Etats de pouvoir bien mener leur justice transitionnelle», nous a confié le président de l’ONG ADC-CI.
Notons que plusieurs communications ont meublé cet atelier.
Capitalisant les acquis de la formation des formateurs sur la JT du 08 et 09 octobre 2020, l’ONG ADC-CI a choisi trois récipiendaires chargés d’animer les modules de l’atelier. Ce sont ZOKOU Digbeu, membre du Regroupement des Acteurs Ivoiriens des Droits de l’Homme (RAIDH), YEO Pagafro Patrick, secrétaire chargé des affaires politiques à la Ligue Ivoirienne des Droits de l’Homme (LIDHO) et Mme Kouadio née N’Cho Epi Marie Ivoire Elisabeth, assistante projet au Mouvement Ivoirien des Droits de l’Homme (MIDH).

Augustin Tapé

Commentaires:

Aucun commentaire n'a été publié... Soyez le premier!

zereinfos.com

L'information mise en lumière

Articles recents