L’Observatoire s'insurgent contre la destruction des affiches de campagne et appelle les acteurs politiques à l’apaisement et au respect du Code de bonne conduite

Publié le 02/03/2021 à 05:31

La rédaction de ZEREINFOS.COM a reçu copie du communiqué de l’Observatoire du Code de Bonne Conduite (OCBC) relatif à la campagne pour les élections législatives du 6 mars 2021 en Côte d'Ivoire. Dans ledit document, l’Observatoire, s'insurgent contre la destruction des affiches de campagne et appelle les acteurs politiques à l’apaisement et au respect du Code de bonne conduite des partis et groupements politiques, des candidates et candidats aux élections en Côte d’Ivoire. Voici l’intégralité du communiqué signé des mains de Victor Nanklan Touré, Coordonnateur Général de l’Observatoire du Code de Bonne Conduite


Le samedi 6 mars 2021, les électeurs résidant sur le territoire national sont invités à désigner les représentants du peuple de Côte d’Ivoire à l’Assemblée Nationale, par la voie des urnes.
Le mercredi 03 février 2021, à l’issue d’un Conseil des ministres, la campagne électorale pour les législatives 2021 s’ouvre le vendredi 26 février à 00 heure pour prendre fin le jeudi 4 mars à minuit.
Quatre (4) jours après le lancement de la campagne, l’Observatoire, a réalisé le monitoring du Code de bonne conduite des partis et groupements politiques, des candidates et candidats aux élections en Côte d’Ivoire.
S’il ressort du monitoring, que sur l’ensemble du territoire la campagne électorale pour les législatives se déroule dans un esprit apaisé, il importe toutefois de relever des violations du Code de Bonne Conduite dans les localités de Toumodi ; Lolobo et Attiégouakro ; Botro ; Anono et Adjamé ; Duekoué et Niakaramandougou et Tortiya et Arikokaha ; Grand-Lahou et San-Pédro :
En ce qui concerne les violations constatées, au titre de la période de la campagne électorale du Code de Bonne Conduite, le monitoring nous donne d’observer la transgression de l’article 6 alinéa 2 qui stipule que "Nous nous engageons à sensibiliser nos militant(e)s et sympathisant(e)s à ne pas barbouiller ou détruire les affiches des autres partis et groupement politique, candidat(e)s" et de l’article 4 paragraphe 2 " Nous nous engageons à faire preuve de retenue dans les discours ou écrits, dans nos attitudes et comportements et à respecter les opinions de chacun".

Toumodi : Certaines pancartes du candidat PDCI ont été détruites.
Lolobo et Attiégouakro : les affiches des candidats PDCI ont été détruites.
Botro : Affiches du candidat Gnamien Konan (PDCI/EDS) détruites.
Anono: l’équipe de campagne du candidat RHDP a été empêchée de tenir son meeting.
Adjamé : Interruption d’un meeting du RHDP par un groupe de jeunes.
Duekoué : Affiches des candidats indépendants et des candidats PDCI/EDS détruites.
Niakaramadougou, Tortiya et Arikokaha: Affiches des candidats indépendants détruites.
Grand-Lahou : Affiches de candidats détruites.
San-Pédro : Invectives dans les deux camps.

A l’issue des faits de violation constatés, l’Observatoire recommande ce qui suit :

 A la Commission Electorale Indépendante (CEI)
- Prendre attache avec le Ministère de la sécurité afin de faire cesser la destruction des affiches de campagne.
 Aux acteurs politiques
- Respecter scrupuleusement le code de bonne conduite ;
- Poursuivre la sensibilisation de leurs militants et sympathisants sur le respect scrupuleux du code de bonne conduite ;
- Former et éduquer les militants à la culture citoyenne et la non-violence en période électorale.
 Aux populations
- Arrêter les actes de vandalismes et de destruction des affiches.


Fait à Abidjan, le 1er mars 2021

Pour l’Observatoire du Code de Bonne Conduite
Le Coordonnateur Général

Victor Nanklan Touré

Commentaires:

Aucun commentaire n'a été publié... Soyez le premier!