Droits de la femme : Des étudiantes appelées à s’approprier le Genre et le leadership

Publié le 08/03/2021 à 06:13

Des jeunes filles d’associations féminines estudiantines formées sur les concepts Genre et le leadership, le vendredi 4 mars 2021, à l’Université Félix-Houphoet-Boigny de Cocody.
Une formation initiée par le Regroupement des Acteurs ivoiriens des Droits Humains (RAIDH), en partenariat avec l’ONG Les Lionnes d’Afrique.
Définir le concept Genre et le leadership et créer les conditions afin de mettre les femmes au centre des débats, c’est tout le sens de ce panel pour Bakayoko Fallikou, représentant du coordonnateur du RAIDH, Fofana Souleymane. « Le RAIDH entend, par la même occasion inviter, les jeunes étudiantes à s’approprier le concept Genre et ses notions connexes afin de leur permettre d’être des acteurs sociaux de demain dans une Côte d’Ivoire en reconstruction», a-t-il expliqué.
Le porte-parole des organisations universitaires, Signaux Emmanuel, a exhorté les femmes à réveiller le leadership qui sommeille en elles. «Vous êtes leaders, déjà en vous. Exprimez-votre leadership pour que nous, qui ne sommes pas en vous, on puisse voir clairement votre leadership», a-t-il renchéri.
A cette occasion, une communication sur la notion du leadership féminin, de l’affirmation et la confiance de soi a été faite par la présidente de l’ONG Les Lionnes d’Afrique, Mademoiselle Gnolou Grâce. Selon elle, pour impacter efficacement leur entourage, les jeunes filles et les femmes devraient apprendre à se faire confiance, à se surpasser avant d’influencer les autres.
La notion du Genre et ses implications a été évoqué par la responsable du programme Genre et personnes vulnérables au RAIDH, Mme Aïdara Fatème. A ses yeux, la question de la représentativité encore très faible de la femme dans la vie politique de la Côte d’Ivoire est source de polémique de même que l’implication de la femme dans la prise de décision.
Cette activité co-organisée par le RAIDH et l’ONG les Lionnes d’Afrique se tient en prélude à la journée internationale de la femme célébrée, le 8 mars de chaque année.
«Leadership féminin pour futur égalitaire dans le monde de la Covid-19», c’ est le thème retenu pour l’année 2021.
Ismaël Angoh

Commentaires:

Diama (08/03/2021 à 07:04)

Très belle initiative de la part du raidh