Paix et cohésion sociale : Le RAIDH et Konrad Adenauer Stiftung créent un cadre d’échange entre différents acteurs de Grand-Bassam

Publié le 27/05/2021 à 01:49

Le Regroupement des acteurs ivoiriens des droits humains" (RAIDH) et la Konrad Adenauer Stiftung organisent des sessions d’échanges entre populations et autorités à travers des forums de discussion dans les localités que couvre le projet «La paix par moi », cofinancé par l’Union Européenne.
A Grand-Bassam, le mardi 25 mai 2021, une cinquantaine de participants, représentant les acteurs clés de la société au niveau local, ont discuté de la lutte contre la violence et le dialogue inter-religieux et inter-ethnique.
Ce forum communautaire se veut une sorte d’arbre à palabre’’ afin de discuter pour mieux se comprendre. « Ce projet se veut un instrument de paix », a relevé Mme Aïdara Ouattara Fateme, chargée de programme au RAIDH.
Selon elle, ce forum de discussion a pour objectif de faciliter les échanges entre les acteurs de la société civile et les autorités politiques, civiles et militaires des différentes localités afin de prévenir la violence et les violations des droits de l’homme avant, pendant et après la période électorale.
Ce genre de forums se déroulera dans 27 localités, a précisé M.Yapi Adelis, coordonnateur de projet à la KAS. Il a souligné l’intérêt pour les différents acteurs de la vie politique et sociale à Grand-Bassam de maintenir ce cadre d’échanges pour identifier les différents problèmes et trouver des solutions afin de favoriser une cohésion sociale harmonieuse.
Saluant l’initiative, la représentante du préfet de Grand-Bassam, le secrétaire général 2, Ida Grâce Epse Camara a recommandé aux participants de saisir cette « belle opportunité pour évoquer les obstacles à la paix ».
Dans la mouvance dudit projet, le mercredi 26 mai 2021, s’est tenue une autre activité. Notamment des journées portes ouvertes des services des Forces de défense et de sécurité de la cité balnéaire. Il s’agit de renforcer les liens entre la population et les forces de sécurité, à savoir l’ONPC, la Police et la gendarmerie nationale. Justifiant l’intérêt de cette activité, Tibor Siering, chargé de projet à la KAS, a relevé ce cadre d’échange pour briser le mur de méfiance entre population et Forces de sécurité dont « la cohabitation n’est pas toujours aisée » à cause de leur rôle souvent mal perçu par la population.
Notons que cette activité a été meublée par une série de questions auxquelles des responsables d’unités des forces de sécurité ont donné des réponses sur l’essentiel de leur mission.
Augustin Tapé, envoyé spécial à Grand-Bassam

Commentaires:

Mike Arthurs (03/06/2021 à 15:31)

Hi there

Do you want a quick boost in ranks and sales for your zereinfos.com website?
Having a high DA score, always helps

Get your zereinfos.com to have a DA between 50 to 60 points in Moz with us today and rip the benefits of such a great feat.

See our offers here:
https://www.monkeydigital.co/product/moz-da50-seo-plan/

NEW:
https://www.monkeydigital.co/product/ahrefs-DR50-UR70/


thank you
Mike Arthurs

support@monkeydigital.co

zereinfos.com

L'information mise en lumière